Uncategorized

La transparence du temps – Roz TYNEVEZ

Après une parenthèse confinée, la galerie Huit’Yv est heureuse de ré-ouvrir ses portes avec

ROZ TYNEVEZ du 12 au 24 juin, de 14h30 à 21h.

 

La transparence du temps

Je peins depuis une douzaine d’années… Un peu d’abord, puis de plus en plus souvent. Mon petit atelier est chez moi, en véranda avec vue sur le beau jardin. Ma boîte de couleurs à l’huile, ma palette, mon chevalet et le tableau en cours en constituent le décor.

« Je veux qu’elle soit vivante ! » est la phrase qui a certainement marqué mon entrée déterminée dans la peinture. Il s’agissait alors de la mer, qui a été mon premier sujet – ou devrais-je dire objet ? – et qui revient, comme par vagues, encore dans mon travail (Peindre la mer encore ! 2019). Il s’agissait peut-être plus obscurément de la mère, la mienne, absentée dans la mort (- Traces de mer – 2010 – Danse avec la mer – 2010 – L’absence sur le rivage – 2011)… Peut-être que l’on crée contre la mort : des peintures, des photographies, de la musique, de l’écrit… Peut-être est-ce une réponse au manque, au vide même qui menace sous nos pas, à l’absence qui creuse un trou en soi, quelque chose aussi comme une tentative pour se dégager du concert commun et donner forme ou langue à quelque chose d’intime et de singulier.

Faire jaillir du vivant, donc de l’énergie, voire un frémissement a certainement orienté ma manière de peindre. Au-delà du sujet, qui ne m’intéresse pas tant que ça, je crois que l’énergie du geste est ce que je veux éprouver. Peindre est une danse, une gestualité musicale, qui convie le corps ! Je n’écoute pas de musique lorsque je peins ; je crois plutôt que je peins comme je ferais de la musique, pour l’expérience gestuelle qu’elle suscite (Sonate – 2018 – Sonatine – 2018 – Symphonie marine – 2018).

Suscite / Ressuscite ! Mort et naissance vont ici main dans la main… La main tient le pinceau pour affronter le vide de la toile, y creuser un chemin (Mon chemin vers – 2015), capter l’énergie de la matière : l’eau, je l’ai dit, la neige (Les sillons enneigés – 2018 – Les chemins de migrations – 2018), la terre (Terreau – 2018) et même le feu (Lave et cendre – 2018). La toile fait présence sur le trou de l’absence, elle s’inscrit dans la transparence du temps.

Je veux délaisser l’Art vorace d’un pays Cruel, et, souriant aux reproches vieillis Que me font mes amis, le passé, le génie, Et ma lampe qui sait pourtant mon agonie, Imiter le Chinois au cœur limpide et fin De qui l’extase pure est de peindre la fin Sur ses tasses de neige à la lune ravie D’une bizarre fleur qui parfume sa vie Transparente, la fleur qu’il a sentie, enfant, Au filigrane bleu de l’âme se greffant.

Stéphane Mallarmé

l’atelier d’écriture de la rétrospective

La rétrospective 2019 qui réunissait 13 artistes a donné lieu à un atelier d’écriture animé par Stéphanie Deygas où chaque « écrivain » devait choisir un tableau. L’ensemble ainsi constitué a donné lieu à 4 histoires écrites « en live » dans la galerie. Nous vous invitons à les découvrir dans le livret à télécharger ci dessous:

Livret_Retrospective_2019_Huit_YV(2)

Vous pouvez retrouver d’autres livrets sur le site de http://la-plume-interlude.fr

Eclats sur la toile.

 

 » Nourri par la passion du dessin et de la peinture depuis mon enfance, j’ai appris seul les différentes techniques de peinture (aquarelle, pastel, huile…) qui font de moi un véritable autodidacte.

La peinture est pour moi un moyen de laisser libre court à mon imagination et à ma créativité qui est toujours très vive. À travers la peinture, je peux m’exprimer et mettre en couleurs et en relief mes idées grâce à la technique du couteau. Lorsque je peins, je lâche prise en vivant l’instant présent et je laisse mon imagination s’extérioriser sur la toile.

J’ai peint tous types de tableaux – portraits, paysages, nature mortes, représentations à partir de photos… – mais aujourd’hui, j’affectionne tout particulièrement l’art abstrait. Je recherche en lui, le moyen de donner à mes œuvres une dimension où l’on peut ressentir l’énergie qui m’habite. »

Rétro collective 2019

Durant l’année 2019,  notre galerie associative a permis à une vingtaine d’artistes d’exposer dans cet espace chaleureux et apprécié de tous.

Ils sont treize à vous rappeler, par petites touches, une partie des expos passées. C’est du jeudi au samedi, de 14h30 à 18h30, du 10 janvier au 1er février.

Vernissage, le vendredi 10 janvier à partir de 18h pour vous/se souhaiter une bonne et heureuse année picturale.

 

Silences bleus

Pour la nouvelle année, l’exposition se prolonge. Ouverture de la galerie 2, 3, 4 et 6 janvier 2020 de 14h30 à 19h.

 » Venez partager 

nos heures bleues aux lumières crépusculaires glissant vers le noir de la nuit 

nos plongeons dans les bleus profonds é-mouvants du ciel et de l’océan, outremers envoûtants, les harmonies subtiles des neiges ombrées de l’hiver, les bleus éternels des drapés féminins,             

nos voyages entre le sombre bleu de Prusse (qui a révélé Hokusai) et la douceur indigo, les pigments minéraux de l’ardoise, de la  turquoise et du cobalt, les clairs pastels végétaux, les bleus de Hollande et de Chine et l’infinitude des bleus grecs

 les cheveux bleus légers de nos rêves, l’âme bleue des souvenirs, les bleus mystérieux de l’eau et de l’espace, de la vie, des yeux

silences bleus, intemporels. »

 

Atelier d’écriture autour des oeuvres de Nancy BRESSON et Robin GINEYTS, « L’appel de la nature ».

Venez plonger dans l’univers et le silence proposés par ces deux artistes mardi 17 décembre de 18h30 à 20h à la galerie.

Inscriptions : stephaniedeygas@la-plume-interlude.fr,  participation 10 euros.

Christophe Marion « dernières oeuvres »

Atelier d’écriture autour des oeuvres de Christophe MARION, « Une vie à inventer ».

Venez imaginer et écrire l’histoire des habitants des lieux représentés par l’artiste mardi 26 novembre de 18h30 à 20h.

Inscriptions : stephaniedeygas@la-plume-interlude.fr,  participation 10 euros.Pour mieux le connaître, cliquez sur le lien ci-dessous

Christophe Marion Lumière intime 2019 (video)

Béatrice DUCREST

Béatrice Ducrest est une artiste qui vit et travaille à Lyon et Larmor Plage. Elle expose depuis 2001.
Son inspiration lui vient de scènes du quotidien, qu’elle s’approprie, peignant souvent sur le motif.
C’est un travail contemporain figuratif dans  » l’impression de l’âme »
Le tableau est construit à grand coups de pinceaux afin de trouver sur la toile un équilibre de couleurs et de formes, pour une interprétation artistique de la réalité.
Ses toiles parlent de moments simples et pourtant essentiels dans un monde précaire. Pour mieux  connaître son parcours, cliquez ici

 

Beauté du monde : deux approches.

 

Ces deux artistes lyonnaises s’attachent à rendre ce qui les émeut dans la réalité qui les entoure. Si l’une comme l’autre souhaitent transmettre ce qui les a touchées de la beauté du monde, leur manière de la restituer diffère. Christine Vitton cherche à saisir l’élément générateur de son émotion pour l’amplifier. Elle donne à voir ce qui n’est pas directement visible. Agnès Garcin travaille sur le motif : la lumière extérieure la contraint à une exécution rapide, synthétique, cherchant l’impression pour être au plus près du motif fugace et de la variation de la lumière.

Toutes deux, à leur façon, questionnent le rapport fini/non fini de l’œuvre, inscrivant ainsi la temporalité dans le monde immobile du tableau. Deux chemins, deux recherches qui convoquent le spectateur à donner vie, à son tour, à la toile, créant sa propre histoire entre lui, l’œuvre et l’artiste. Car, pour l’une comme pour l’autre, une œuvre n’existe que dans le regard d’autrui. A vous de voir…

Venez donc les rencontrer à la galerie, ouverte tous les jours de 14h30 à 19h30 du vendredi 4 au mercredi 16 octobre 2019

Elles vous attendent  le samedi 5 octobre à partir de 14h30 pour le vernissage de leur exposition, avec lecture des textes rédigés et lus par les participants de l’atelier d’écriture à 16h et à 18h.

 

 

Stéphanie DEYGAS vous propose de venir écrire à partir de leurs oeuvres jeudi 3 octobre à 18h30 à la galerie.

Pour tous renseignements et inscription : la-plume-interlude.fr